Revenir à l'index

Stop telephoning me [Privé Jason Gideon]



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci à tous pour avoir fait vivre le forum.
FERMETURE DU FORUM 

Partagez | 
 

 Stop telephoning me [Privé Jason Gideon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
.................................
Rapports écrits : 1
A rejoint Quantico le : 18/07/2011
Sur l'avatar : William H. Macy
Copyright avatar : Géram

MessageSujet: Stop telephoning me [Privé Jason Gideon]   Mar 2 Aoû - 22:58

    Déposant le téléphone sur son bureau, Ambrose lança un rapide coup d'oeil sur sa montre. Cela faisait plus d'une heure qu'il essayait de joindre l'ancien agent Gideon, mais n'y parvenait toujours pas. Ce dernier devait filtrer ses appels et refusait cordialement de lui répondre. Son offre était pourtant sincère. Seul un fous pouvait la refuser. Mais justement, on dit que la folie succède de très près à l'intelligence. Jason Gideon n'était-il pas considéré comme un génie lors de son jeune temps? Oh et puis il savait très bien qu'il finirait par prendre l'un de ses appels, ne serait-ce que pour avoir la paix. Une nouvelle vague de confiance se fraya donc un chemin et permis au nouveau directeur de recomposer le fatidique numéro, pour la centième fois. Plusieurs sonneries, aucune réponse. C'était agaçant à la fin. N'était-il pas le patron? Bien sûr qu'il l'était et même si Jason ne faisait plus partit du FBI, il se devait d'être disponible pour lui!

    Prenant une gorgée de café avant de lourdement déposer sa tasse près de ses dossiers, il jeta un nouveau coup d'oeil sur l'appareil près de lui, qui le narguait par sa présence. Alors qu'il était près à lâcher prise, il reprit le combiné pour une dernière fois, prêt à quitter le bureau pour une nuit bien méritée. 1 ..................... 2 ..................... 3 ....................... 4 .......................
    Alors que la cinquième sonnerie allait se manifester, une voix familière l'accueillit. Une voix fatiguée et découragée. Était-il un si lourd fardeau? Bien sûr que non!


    '' Ah mais quand même. Il était temps que vous répondiez, agent Gideon. Je commençais à penser que vous ne vouliez pas m'adresser la parole. ''

    Grattant son cuir chevelu dégarni, il soupira avant de continuer son discours. Il le déblatéra mot pour mot, comme s'il avait appris ces phrases par coeur et essayait de s'en souvenir.

    '' Vous savez que l'offre que je vous ai faites il y a une semaine, tient toujours. En fait, c'est la même que celle que j'ai refait il y a 3 jours. Hier également. Je commence à m'impatienter. Je vous offre tout de même un salaire généreux et une place au sein du département. Je tâche même d'oublier vos petites,,, que dis-je.... GROSSES bévues. Vous repartiriez à zéro et auriez droit de choisir votre équipe. En fait, vous pourriez tout aussi bien être consultant... c'est comme vous le voulez. Ne pensez pas que c'est parce que vous êtes indispensable, mais.... ne le pensez pas c'est tout. ''

    Devant un silence interminable, Ambrose entendait tout de même la légère respiration de Gideon à l'autre bout du fil. Ferait-il comme le jour précédent et lui raccrocherait-il au nez? Affaire à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
.................................
Rapports écrits : 21
A rejoint Quantico le : 02/08/2011
Sur l'avatar : Mandy Patinkin
Copyright avatar : David Rossi - Géram
Équipe n° : BAU 2

DOSSIER CONFIDENTIEL
Relations - Liens:
Emploi: Ancien agent spécial
État civil: Divorcé

MessageSujet: Re: Stop telephoning me [Privé Jason Gideon]   Mar 30 Aoû - 13:33

Il y a des fois où on ne peut même pas prendre une douche sans être dérangé par une personne indésirable. Jason avait bien entendu la sonnerie de son cellulaire, mais il savait qui était à l'autre bout du téléphone. À cette heure tardive, ce ne pouvait être que le nouveau directeur du département des sciences du comportement. Il l'appelait sans cesse, et ne cherchait pas à comprendre pourquoi Gideon ne désirait pas redevenir profiler. Apparemment, le fait que l'ancien agent avait démissionné depuis plusieurs années, n'ayant plus confiance en ses compétences, ne le dérangeait guerre. Il avait une forte tête, voir même trop forte certaines fois. Le jour précédent, Jason avait même raccroché impoliment au nez d'Ambrose, ne voulant pas faire affaire avec lui. Il dépassait les bornes. Sûrement ne comprendrait-il jamais. C'est une fois sorti de la douche qu'il remarqua que son cellulaire sonnait toujours. Le directeur ne se contentait pas de lui téléphoner une seule fois, mais bien à répétition. Trop, c'était trop. Même s'il était à l'autre bout du monde, et vivait en se baladant d’hôtels à hôtels, il n'avait pas la tranquillité souhaitée.

- Oui?

Un simple mot. Cru et révélateur. Un bonsoir aurait été bien plus amical, mais n'aurait pas convenu au ton qu'adaptait Gideon. Il était fatigué de toujours répéter la même chose aux sourds d'oreille. S'il avait coupé les ponts avec les contacts extérieurs et même avec ses plus vieux amis, ce n'était pas par plaisir, mais par survie. Il écouta distraitement Ambrose, qui lui fit une remarque quand à son temps de réponse. Voulait-il lui parler? À lui de juger.

- La première impression est souvent la bonne agent Harrington.

Toujours poli, mais agacé, Gideon avait un incroyable self-control. Même dans les situations les plus énervantes, il gardait son calme et gardait un grand respect pour ses interlocuteurs. Chose qu'il n'avait tout de fois pas toujours fait lors d'enquêtes au FBI. N'ajoutant rien à la discussion suite au long discours du perturbateur qui attendait à l'autre bout du fils, Gideon pris place sur le lit de la chambre de son hôtel actuel avant de lui adresser à nouveau la parole.

- Vous savez, lorsque je vous ai dit que si j'avais démissionné du FBI, c'était parce que je ne voulais plus en faire parti? Et bien cette réponse tient toujours elle aussi. Elle n'a pas changée en l'espace de 24 heures. Je peux comprendre que vous ayez de la pression et ayez du mal à trouver des effectifs pour combler les vides et former de nouvelles équipes. Mais ma réponse ne changera pas, peu importe le nombre de fois que vous me proposerez ce poste, je dirai toujours non. C'est catégorique.

Si Jason était connu pour une chose, c'était de tenir ses promesses.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Stop telephoning me [Privé Jason Gideon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In your mind :: Bureaux-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Séries télé