Revenir à l'index

La non-violence est la loi de notre espèce [Pour l'instant, réservé à Ashley Seaver]



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci à tous pour avoir fait vivre le forum.
FERMETURE DU FORUM 

Partagez | 
 

 La non-violence est la loi de notre espèce [Pour l'instant, réservé à Ashley Seaver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
.................................
Rapports écrits : 2
A rejoint Quantico le : 14/06/2011

MessageSujet: La non-violence est la loi de notre espèce [Pour l'instant, réservé à Ashley Seaver]   Jeu 8 Sep - 11:07

    Vautré devant l'imposant immeuble, Dorian sortit une seconde cigarette de la poche de sa veste avant d'écraser sa précédente sur le sol. Il prit le temps d'humer tranquillement la fumée avant de marcher vers la bâtisse lui faisant face. Il ne jeta qu'un léger regard autour de lui pour s'assurer qu'on ne le remarquait pas, avant d'enter, puis de se rendre jusqu'à la porte de l'appartement où il devait travailler en cette froide nuit. Il ne lui fallut pas plus d'un demie minute pour crocheter la serrure, puis une autre pour entrer en silence. Une fois la porte fermée, il se dirigea vers le salon où il s'installa confortablement sur le divan après avoir déposé son sac de sport au pied de celui-ci. C'est ensuite qu'il porta les yeux sur sa montre, machinalement. Cette dernière indiquait 1h13 am. Ayant surveillé la jeune femme depuis une bonne semaine, il savait qu'elle ne rentrait jamais avant 2h00 am. Il avait donc tout son temps pour attendre la venue de l'agent. Il ne savait ni sa vie, ni son nom. Tout ce qu'il avait eut besoin avait été qu'on l'engage et qu'on le paie d'avance. Sa réputation n'était plus à faire, les clients savaient qu'ils auraient satisfaction avec lui. Elle avait peut-être offensé la mauvaise personne, ou bien avait arrêté un membre de la famille de celui ou celle qui l'avait engagé pour qu'il en finisse avec elle. Peu lui importait. La seule chose à respecter lorsqu'on voulait qu'il s'occupe d'un ou d'une indésirable était que ces futurs victimes travaillent pour le système judiciaire. Le reste lui importait peu. Il n'avait pas besoin de plus de détails sur ses prochaines victimes. Ce fut le bruit de cliquetis de la poignée qui le rappela à l'ordre. 1h45 am. Elle arrivait en avance. Tant pis, 15 minutes plus tôt ou plus tard, ce n'était pas ce qui allait déranger l'homme de main. Il patienta, la regardant entrer sans le remarquer, puisque le divan se trouvant dans la pièce voisine était une place de choix pour se tapir dans l'ombre de la pièce. Un joli appartement, mais peu sécuritaire à cause de la proximité des pièces. Il pouvait l'observer, mais elle non. Il attendit de la voir arriver vers le salon avant de sortir son pistolet, le portant paresseusement devant elle. Comme toute cette mise en scène était ennuyeuse. Vivement qu'il puisse arriver aux choses sérieuses.

    ♣ - Votre arme... Jetez la par terre, dans ma direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
.................................
Rapports écrits : 69
A rejoint Quantico le : 20/07/2011
Sur l'avatar : rachel nichols
Copyright avatar : ;;
Équipe n° : BAU 2

DOSSIER CONFIDENTIEL
Relations - Liens:
Emploi: Assignation FBI; profiler
État civil: Célibataire

MessageSujet: Re: La non-violence est la loi de notre espèce [Pour l'instant, réservé à Ashley Seaver]   Jeu 8 Sep - 15:16

    Ashley n'en pouvait plus. Elle faisait de longue journée et finissait toujours très tard le soir surtout en ce moment. Elle aimait avancer dans les enquêtes. Pour elle rentrer chez elle à 18h c'était impossible. Elle avait toujours l'impression de l'essai trop de temps pour le tueur ou le kidnappeur pour tuer de nouveau ou s'enfuir. Ce qui est excitant dans le métier qu'elle fait c'est que ce qu'elle a à faire varie. Il n'y a pas de routine et il lui arrive souvent des choses imprévues. Elle aime ça certes, mais lorsque les mauvaises choses lui arrivent à elle, on ne peut pas dire qu'elle aime vraiment à ce moment là, l'imprévu. Notre jeune agent avait une vie bien mouvementée. Elle l'avait été depuis sa jeunesse avec l'histoire de son père, tueur en série. Si seulement elle pouvait effacer cette histoire de sa vie. A choisir, elle aurait aimé avoir un autre père, Hotcher ou Rossi par exemple, dans une autre vie. Mais Ashley n'aimait pas se lamenter sur sa vie, elle préférait avancer la tête haute. Aider les autres lui permettait alors, d'oublier ses propres soucis. Elle se sentait alors normale. Voilà pourquoi elle aime rentrer si tard. Elle n'a plus qu'à se changer et se brosser les dents pour ensuite se jeter sur son lit et s'endormir de suite.

    Elle arriva donc devant son immeuble. Elle se gara à sa place réservée et d'un geste habituelle ferma sa voiture à clé. Elle prit ensuite l'ascenseur pour monter à son appartement. Certes, il n'ai pas bien grand mais pour le moment il lui convenait très bien. Il faut dire qu'elle n'ai pas souvent chez elle mais plus à son bureau. Elle ouvrit la porte d'entrée et fut surprise de ne pas être accueillie par son chat. Il venait toujours à la porte pour ensuite se frotter à ses jambes. Elle eut alors le réflexe de poser sa main sur son révolver mais ce fut trop tard. Un homme surgit de son salon. il lui ordonna de jeter son arme à terre. Qui est-il et que lui veut-il exactement? Elle ne se souvient pas d'avoir des ennemis, enfin en ce moment. Est-ce son père? Non il croupie toujours en prison et ne sais pas où elle habite ni comment elle est aujourd'hui. Et puis cet homme était loin de ressembler à son père, alors que voulait-il?

    - Qui êtes-vous et que faîtes vous chez moi?

    Voyons qu'il était plus que sérieux, Ashley n'eut d'autre choix que d’exécuter son ordre. Elle fit glisser son arme vers lui et reporta son regard énervé et prudent vers lui. Ashley attendait des réponses et cherchait par la même occasion une solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
.................................
Rapports écrits : 2
A rejoint Quantico le : 14/06/2011

MessageSujet: Re: La non-violence est la loi de notre espèce [Pour l'instant, réservé à Ashley Seaver]   Ven 16 Sep - 12:50

    Qui êtes-vous... Que faites-vous là... c'était des questions qu'il entendait tout le temps. Comme si, imbécile, il allait y répondre en donnant son nom complet. Comme les policiers et agents étaient sots. Elle n'était pas différente des autres personnes qu'il avait eut à effacer de la carte, assurément. Paresseusement, il se leva pour ramasser l'arme qui avait atterrit près de ses pieds avant de regarder, à nouveau, la jeune femme, pour s'assurer que c'était bien elle. Grandeur moyenne, blonde... oui il n'y avait aucune doute. C'était bien elle qu'il avait suivit durant toute la semaine et qu'on lui avait indiqué comme nuisible.

    ♣ - Assis. , lui répondit-il simplement après avoir agité son arme devant un divan libre.

    C'était toujours pareil, ennuyant et grotesque. Elle allait essayer de le raisonner, ou bien le harceler de questions durant de bonnes minutes. Tout en s''assurant qu'elle suivait bien son ordre, il se pencha pour ramasser son sac de sport qui était toujours près de lui. Farfouillant à l'intérieur, il en sortit une seringue et un couteau avant de trouver l'objet de son désir, une simple corde. Il lui lança ensuite un dossier, sans grande délicatesse, gardant toujours, bien précieusement, la corde avec lui.

    ♣ - Ouvrez-le.

    Et oui, il était peu loquasse, mais au moins il savait qu'on l'écoutait toujours. Surtout lorsqu'il était armé... Ce que contenait le dossiers qu'il venait de lui lancer? Des informations sur elle, des photos prises à son insu et des informations sur ses connaissances, les membres de son équipe, sa famille et ses amis. Il n'était pas aussi cruel qu'on pouvait bien le croire. Il laissait toujours une chance aux personnes qu'il devait ''visiter'', de savoir pourquoi ils avaient été listés et confiés à ses soins. Est-ce que cela changerait quelque chose à la suite des évènements? Mais pas du tout. C'était juste plus humain. Après tout, si on torture quelqu'un, autant faire en sorte qu'il sache pourquoi, sinon ça ne sert à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I'm Contenu sponsorisé
.................................

MessageSujet: Re: La non-violence est la loi de notre espèce [Pour l'instant, réservé à Ashley Seaver]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La non-violence est la loi de notre espèce [Pour l'instant, réservé à Ashley Seaver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In your mind :: Habitations-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit