Revenir à l'index

Sometimes, it's already over » E.Stevens, J. Hagen, E, Blueberry & W. Bennett



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci à tous pour avoir fait vivre le forum.
FERMETURE DU FORUM 

Partagez | 
 

 Sometimes, it's already over » E.Stevens, J. Hagen, E, Blueberry & W. Bennett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
.................................
Rapports écrits : 135
A rejoint Quantico le : 07/06/2011

MessageSujet: Sometimes, it's already over » E.Stevens, J. Hagen, E, Blueberry & W. Bennett   Dim 25 Sep - 18:07

SOMETIMES, IT'S ALREADY OVER

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inyourmind.bbactif.com


avatar
.................................
Rapports écrits : 1
A rejoint Quantico le : 25/09/2011
Sur l'avatar : Clive Owen
Copyright avatar : Paweke

MessageSujet: Re: Sometimes, it's already over » E.Stevens, J. Hagen, E, Blueberry & W. Bennett   Ven 7 Oct - 2:11

Assis silencieusement dans son siège, Erik essuya son front du revers de la main. Être jonché dans ce minuscule avion avec autant de personnes, c'était assez pour rendre n'importe qui claustrophobe. Il se serait bien passé de faire ce petit voyage en avion, mais il n'avait pas eut le choix. Ils devaient se rendre à San Antonio, à cause une menace terroriste. Les suspects avaient un mode opératoire bien distinct. Ils n'étaient pas sans rappeler ceux qui avaient sévit au Mississippi quelques mois auparavant, enquête sur laquelle il avait travaillé. C'est pourquoi Erik avait été pistonné sur cette nouvelle enquête à San Antonio, puisqu'on craignait que ces terroristes soient les mêmes opérants. Ces suspects en question envoyaient une courriel d'avertissement au poste de police de la ville ciblée, puis, précisément 24heures plus tard, ils faisaient exploser une compagnie économiquement influente.

Croisant ses mains, il en profita pour examiner ses coéquipiers du regard. Installée à sa droite, se trouvait une jeune femme. Assez jolie tout de même, on lui avait présenté comme étant une agent de liaison. Elle devait avoir été convoquée pour rassurer la population de San Antonio et parler aux médias de l'enquête qui n'était toujours pas commencée. Comme de raison, elle n'était pas seule. Devant elle se trouvait un analyste. Warren quelque chose. Il ne lui avait pas encore adressé la parole, mais puisqu'il n'était pas tellement branché technologie, il se doutait qu'il n'aurait pas de grandes conversations animées avec lui. Il devait, quant à lui, être là pour retracer la provenance du courriel reçu par le poste de police qui les avaient demandés. Pour terminer, on pouvait compter, l'incluant dans le lot, 4 agents du FBI. L'excluant, il y avait un démineur dont il ne connaissait pas le nom, un spécialiste dans les explosifs lui faisant penser à son oncle Henry; un certain Kawalsky et l'agent Jimmy Hagen. C'était celui qui avait hérité des reines durant l'enquête. Donc, si monsieur donnait un ordre, Erik allait devoir se mettre à quatre pattes et lui faire de beaux yeux. Il n'y avait pas à dire, il détestait être refourgué au deuxième rang, surtout que ce Jimmy était moins âgé que lui et qu'il avait une drôle de réputation. Ce n'était que des rumeurs de couloirs, mais on disait qu'il était mêlé à des histoires de stupéfiants. Ah oui, il avait faillit oublier le pilote. Il ne l'avait pas encore vu, mais il savait qu'il était aux commandes de l'appareil et était responsable de faire atterrir tout ce petit monde en un seul morceau. Sentant vibrer son téléphone portable qu'il avait délicatement placé dans la poche intérieur de son veston, il le sortit avec précaution.

« Agent Stevens à l'appareil.... »

Fixant l'agent Hagen se trouvant devant lui, il évita de parler, écoutant son interlocuteur sans broncher. Commençant à transpirer de plus belle, non pas à cause de la chaleur étouffante, mais plutôt par inquiétude suite aux mots prononcées par la personne à l'autre extrémité du cellulaire, il finit par baisser les yeux. Plus nerveux qu'il ne l'était au départ, il posa tout doucement la main sur son arme, peu sûr du geste qu'il allait poser.

« Oui, j'ai compris. », répondit-il simplement, l'appareil toujours posé contre son oreille.

Toujours hésitant, il ferma les yeux quelques secondes avant de les ouvrir à nouveau. Il se contenta de lâcher un petit ''désolé'' à voix basse, mais audible puisque personne ne parlait. À peine une seconde plus tard, il se munissait de son arme et tirait trois fois en direction de la cabine du pilote. Les instants qui suivirent furent flous. Des cris, l'avion qui tombait précipitamment, la pression qui lui boucha rapidement les oreilles, puis le noir et un silence de mort.

Ouvrant les yeux avec peine, il constata qu'il avait le bras gauche en piteuse état avant de se lever péniblement et de regarder autour de lui. Était-il le seul survivant? Sûrement pas. Il entendait les complaintes du pilote dans la cabine et pouvait entendre respirer l'agent Hagen. Quant à la jeune femme qui se trouvait à ses côtés quelques minutes avant que l'avion ne s'écrase, elle semblait enfuit sous un banc qui s'était détaché et était tombé sur elle. L'analyste, quant à lui, semblait gravement blessé à la tête, mais d'où il était, il ne pouvait dire s'il respirait toujours. Pour finir, le spécialiste en explosifs semblait bel et bien mort. Enfin, sauf pouvait survivre à un tuyau en pleine poitrine. Tranquillement et profitant de l'inconscience des autres passagers, il contourna l'agent de liaison avant de s'aventurer vers ce qui était auparavant une porte, mais ressemblait maintenant à un troue béant. Il ne lui fallut que quelques minutes pour s'éloigner suffisamment de l'appareil. Sans un regard derrière lui, il pris la peine de vérifier qu'il avait toujours son cellulaire avant de recharger son arme et continuer sa route en boitant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
.................................
Rapports écrits : 21
A rejoint Quantico le : 17/09/2011
Sur l'avatar : Heath Ledger
Copyright avatar : Amiro_c
Équipe n° : FBI 1

DOSSIER CONFIDENTIEL
Relations - Liens:
Emploi:
État civil:

MessageSujet: Re: Sometimes, it's already over » E.Stevens, J. Hagen, E, Blueberry & W. Bennett   Ven 7 Oct - 17:26

Une journée presque comme tous les autres commençait, sauf que cette fois-ci Jimmy avait été affecté pour une enquête. L’agent Hagen se retrouvait sur un avion à destination de San Antonio pour les besoins de l’enquête. Mis à la tête de cette affaire à la surprise générale, oui Hagen n’était pas vraiment aimé de ses confrères et le fait d’être assigné pour une affaire d’une telle envergure créer des tensions au sein du département. Il dû bien accepté son rôle pour mener à bien la mission, cependant il n’avait pas eu le choix de son équipe, forcé de coopérer avec des agents dont il ne connaissait rien à part le stricte minimum. A bord de l’avion Jimmy scruté d’un œil dédaigneux sa nouvelle équipe, en face de lui se tenait ce Stevens assez baraqué pour un homme de son âge, quoique il le soupçonné d’avoir été dans l’armée. Hagen affiché une moue sceptique voyant en lui un emmerdeur de première, sa réputation ayant fait l’écho aux oreilles de l’agent. Il détourna ses yeux sentant bien que le concerné avait senti son indiscrétion, il contemplé maintenant la seule femme de l’équipe.

Elle ne devait certainement pas dépassé la trentaine, pas désagréable à regarder. Blueberry était l’agent de liaison elle avait surement débriefé les médias à propos de l’affaire. Apparemment il s’agissait d’un groupe de terroristes qui signaler sa présence par un avertissement à la police et le jour d’après agissait en explosant des sociétés influentes. Pourquoi faisaient- ils explosés que les sociétés économiques et pas d’autre ? En quoi cela pouvaient-ils leur servir ? Quel est le vrai but de ses attaques ? Est-ce bien des terroristes ou un crime dissimulé comme tel ?
Des questions que se posé l’agent Hagen, une secousse soudaine de l’avion vint interrompre le cours de ses idées. Le brun se concentra sur l’analyste, ce blond qui avait tout l’air d’un génie sortie de Yale ou autre. Il se demandé comment il avait pu finir dans le BAU ? Ce n’est pas vraiment un travaille sollicité par beaucoup de monde et puis les incontinents sont plus pesants que leur minimes avantages. Comme le reste de l’équipe Jimmy ne connaissait que le strict minimum de ses coéquipiers, il croisa ses deux mains derrière la tête se vidant l’esprit pour mieux résonner. 15 minutes plus tard la voix de l’hôtesse de l’air l’arracha de sa léthargie momentané, il avait pris un simple verre d’eau et voyer bien que le regard de Stevens ne quitté pas sa main. Un sourire moqueur aux lèvres naquit avant qu’il n’engloutit le contenu d’une traite, vraisemblablement des rumeurs avait bien fait le tour de l’avion…

Hagen suivait des yeux Stevens qui rapproché son cellulaire à son oreille, celui-ci n’avait plus rien dit il se contentait d’écouter attentivement l’autre interlocuteur. Piquée à vif, Jimmy avait bien remarqué que le brun transpiré signe de malaise, les plies sur sont front indiqué qu’il froncé les sourcils signes d’incompréhension ou bien de peur. Stevens avait bien évité son regard ce qui inquiéta l’agent, ce dernier avait refermé son portable l’air passablement énervé. Jimmy s’était redressé voyant bien qu’il y avait quelque chose qui cloché, ajouté à cela le mutisme palpable de Stevens. Jimmy avait bien entendu un « désolé » furtive avant de comprendre ce qu’il allait faire, Hagen n’avait pas eu le temps de dégainé son arme que Stevens avait tiré en direction du pilote. Trois coups de feu bien distincts, Jimmy n’avait rien pu faire à ce moment précis. Puis tout s’est déroulé rapidement sous ses yeux, l’avion s’était écrasé. Jimmy avait mis quelques secondes pour reprendre ses esprits, il avait un mal de crâne affreux. Regardant autour de lui, son épaule lui faisait un mal de chien, il n’avait pas pu se relever à temps voyant bien que Stevens s’en allait à pas de loup. Il se redressa tant bien que mal, cherchant le reste de l’équipe des yeux. Il entendit les complaintes du pilote qui devait certainement être blessé. Jimmy s’était rendu vers lui le trouvant dans un sale état deux balles avait traversé son corps.

« Est-ce que vous pouvez marcher ? »

Le pilote hocha de la tête, Jimmy tituba vers lui et entoura sa main sur son torse devenant son appui. Il le tira tant bien que mal le déposant sur un siège.
« Resté ici je vais voir les autres s’ils vont bien » ordonna l’agent.
Il aperçue Warren qui semblait dans un piteux état, sa tête était ensanglantée. Jimmy s’abaissa et il senti bien qu’il respirait encore, il enleva sa chemise et la déchira pour l’entouré autour de sa tête traumatisé.
«Tient bon Warren, je vais appeler les secours. »

Jimmy cherché dans sa poche son cellulaire, il essaya d’appeler le FBI mais sans résultat il n y avait pas de réseau. Jurant entre ses dents avant d’envoyé valsé ce qui était un portable, il chercha des yeux les autres. La situation était grave, il avait subi une attaque surprise faut bien dire. Hagen ne s’attendait pas à voir que l’un des agents de l’équipe assigné soit l’un des terroristes soupçonnées. Il l’avait bien eu ce salaud, mais ce n’était pas le moment de le rechercher il devait sortit son équipe de cette merde bien vivant. Il trouva enfin l’agent Blueberry entassé sous un banc, elle semblé inerte. Titubant vers sa direction Jimmy appela :

« Elisabeth, est-ce que vous m’entendez ? ».

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
.................................
Rapports écrits : 45
A rejoint Quantico le : 16/09/2011
Sur l'avatar : Rachel Mcadams
Copyright avatar : bazzart
Équipe n° : BAU 2

DOSSIER CONFIDENTIEL
Relations - Liens:
Emploi: agent de liaison dans l'équipe de Gidéon
État civil: célibataire

MessageSujet: Re: Sometimes, it's already over » E.Stevens, J. Hagen, E, Blueberry & W. Bennett   Sam 8 Oct - 14:57

Pour je ne sais quelle raison, j'avais été affecté pour une nouvelle mission à une nouvelle équipe. Etant nouvelle à la BAU, j'aurais tout de même préféré rester le plus longtemps possible avec l'équipe ou j'étais affectée, histoire de prendre mes marques mais ce n'était visiblement pas la politique du service. Je me retrouvais donc dans un avion vers San Antonio avec une nouvelle équipe dont le chef était Jimmy Hagen. Je ne le connaissais pas, mais son visage me faisait penser à celui de mon époux, ce qui m'avait d'ailleurs rendu très mal à l'aise lorsque l'on m'avait présenté à lui. J'étais assise d'un homme que je ne connaissais que de vue aussi mais dont je connaissais juste le nom.

Je ne regardais pas vraiment autour de moi, j'étais concentré à préparer un communiqué de presse. J'en avais déjà fait un avant de partir mais là, il s'agissait de parler devant les médias. Je n'aurais plus besoin de délégué cela à un membre de la police du comté, j'allais pouvoir le faire moi même. Je prenais donc des note ou plutôt je rédigeais succinctement un développement de ce que je devais dire à la population sans pour autant faire peur à cette dernière, c'était d'ailleurs là ou était la difficulté de mon emploi.

Alors que je rédigeais tranquillement, l'homme à côté de moi se leva et tira 3 coup de feu vers la cabine du pilote. L'avion se mit alors rapidement à descendre. Je n'eu même pas le temps de crier, tout ce passait trop vite pour que je réalise réellement ce qui se passait actuellement. Dans un bruit assourdissant, l'avion toucha le sol et tout devint noir autour de moi.

Je ne repris pas conscience immédiatement. Lorsque ce fut le cas, je sentais un poids lourd sur moi et je ne pouvais plus bouger. Je sentais un liquide sur mon bras mais j'étais incapable de savoir si c'était du sang ou si c'était un liquide quelque-conque présent dans l'avion. Je sentais également une chaleur à proximité de moi et distingua difficilement quelques lueur rouge. J'avais horriblement mal à la tête et je n'entendais quasiment pas. Je me sentis paniqué et je finis par entendre de façon lointaine mon prénom.

-Au secours, à l'aide... je suis bloquée... aidez moi... je vous en supplie... dis-je d'une voix très faible mais que j’espérais assez forte pour être entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I'm Contenu sponsorisé
.................................

MessageSujet: Re: Sometimes, it's already over » E.Stevens, J. Hagen, E, Blueberry & W. Bennett   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sometimes, it's already over » E.Stevens, J. Hagen, E, Blueberry & W. Bennett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In your mind :: Amérique-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | Séries télé