Revenir à l'index

Un malheur ne vient jamais seul -> PV E. Richardson



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci à tous pour avoir fait vivre le forum.
FERMETURE DU FORUM 

Partagez | 
 

 Un malheur ne vient jamais seul -> PV E. Richardson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
I'm David Rossi
Admin- Graphiste
₪ La sagesse vient avec l'expérience ₪
.................................
Rapports écrits : 96
A rejoint Quantico le : 14/06/2011
Sur l'avatar : Joe Mantegna
Copyright avatar : Moi
Équipe n° : BAU 1

DOSSIER CONFIDENTIEL
Relations - Liens:
Emploi: Profiler, Superviseur
État civil: Divorcé (3 fois)

MessageSujet: Un malheur ne vient jamais seul -> PV E. Richardson   Mar 19 Juil - 14:05

Jean L'Anselme a dit: Puisque la mort est la paix éternelle, si tu veux la paix, fais le mort.

    Jonché dans son bureau, les jambes croisées et le regard lointain, Rossi faisait tournoyer son crayon dans sa main droite, les yeux vides. Il avait été marié huit fois, mais ne se sentait jamais aussi bien que seul et accompagné par le silence. C'était ses moments de détente, de réflexion. Il avait besoin de cette petite solitude à tous les jours, ce que n'avait jamais compris ses ex-conjointes, voulant toujours discuter avec lui lorsqu'il était de retour chez lui. Normal, puisqu'elles ne le voyaient quasiment jamais, toujours au travail. Ah le passé..... ce qui nous fait avancer et nous apprend nos erreurs. Enfin, nos huit erreurs. Toujours pensifs, se fut des cris d'hystérie qui le replongea dans la réalité, sautant d'un bond à la venue de ce son strident. Rêvait-il, ou bien était-ce David qu'on criait de manière si stridente? Avec hâte, il se leva et sortit de son bureau, déconcerté. Un meurtrier dans la grande salle? Une lettre de menace ou bien un mort peut-être? Non, ce n'était rien de tout cela. Ce n'est qu'en voyant la raison de tout ce remue-ménage qu'il soupira bruyamment, attirant le regard des gardes essayant de se bagarrer avec une jeune demoiselle qui semblait, quant à elle, outrée.

    « Ça va ce n'est rien, je la connais. Vous pouvez disposer. »
    - Monsieur? En êtes-vous certain?, lui lança aussitôt l'un des gardes, surpris par cet ordre.
    « Oui oui, tout va bien je vous assure. »

    Rapidement, Rossi s'empara du bras de la jeune femme avant de la trainer dans son bureau. S'il n'avait pas été aussi en colère d'avoir été dérangé pour une sottise pareille, sûrement aurait-il ris de la situation, qui lui rappelait le dicton: ramener par la peau des fesses. Une fois la porte de son bureau fermée et les rideaux baissés, le profiler se retourna vers la dame qu'il connaissait pour avoir partagé sa vie durant moins de deux ans. Maintenant loin des regards indiscrets et des chuchotements qui se faisaient entendre dans la grande salle, il pouvait désormais parler en toute liberté.

    « Lorsque je te procure un laissé passé, tu dois le porter avant d'entrer ici... je te l'ai déjà expliqué! Tu ne sais pas toutes les supplications que j'ai dû faire à Hotch pour qu'il n'accepte de demander cette faveur à Strauss. Es-tu donc inconsciente? »

    La voix de David avait pris un ton de réprobation bien qu'il se calma en voyant la mine renfrognée d'Eva. C'était, autrefois, ce petit air de gamine offensée qui l'avait fait craquer. Comment lui en vouloir alors qu'il la savait toujours apeurée? Soupirant à nouveau, il la regarda droit dans les yeux avant de reprendre la parole.

    « Que veux-tu? Tu veux que je fasse des recherches sur ton nouveau voisin... ou bien que je vérifie qu'aucun rôdeur ne se cache au fond de notre ancien jardin? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I'm Eva Richardson
Fondatrice- animatrice
₪ La sécurité est illusion ₪
.................................
Rapports écrits : 142
A rejoint Quantico le : 14/06/2011
Sur l'avatar : Eva Longoria
Copyright avatar : Eva

MessageSujet: Re: Un malheur ne vient jamais seul -> PV E. Richardson   Mar 19 Juil - 19:18

Eva n'avait pourtant rien d'une névrosée. Rien qui aurait pût faire croire aux gens qu'elle perdait la tête. Elle était une jeune femme bien équilibrée et qui ne détenait pas de graves soucis. La belle vie quoi! Du moins...on pouvait le croire de l'extérieur. Cependant, cette pauvre Eva frissonnait à chaque fois que son téléphone sonnait, ou que l'on frappait à sa porte. Elle en était certaine, quelqu'un en voulait à sa vie. Quelqu'un préférait la voir morte...couchée sur son lit la gorge tranchée. C'était quand même des situations qui pouvaient arriver à chaque instant dans une journée. Puis... si cet état de chose pouvait arriver à n'importe qui, pourquoi pas à elle? Surtout à elle...n'était-elle pas l'ex épouse de David Rossi? Il trempait dans tellement de scènes macabres toutes ses journées, qu'un tueur en série pouvait avoir envie de se venger, à n'importe quel moment. Bon. Il était vrai qu'Eva adorait regarder les séries policières à la télévision, mais quand même...tout était possible. Elle ne se sentait pas très bien aujourd'hui, non...pas très bien du tout. La journée avait si bien commencée, pourquoi avait-il fallut qu'elle aille s'occuper du jardin? Puis, de toute façon, tout cela était vraiment trop louche. Prenant son trousseau de clés sur le coin de la table d'entrée, Eva sortie aussitôt qu'elle eut finit de s'admirer dans le miroir accroché au mur près de la sortie. Il fallait qu'elle se trouve un endroit sécuritaire. Un endroit où personne ne pourrait aller la chercher. Un endroit où quelqu'un pouvait lui venir en aide. En fin de compte...à l'endroit où David travaillait. Sûre d'elle-même, mais quand même un peu effrayée, de peur d'avoir été suivit, elle passa le seuil de la porte du FBI. S'attendant à pouvoir se promener librement, sans rendre des comptes à qui que ce soit, elle arriva nez-à-nez avec deux grosses brutes qui voulaient l'empêcher de passer. Pourtant, David était connu dans ces lieux. Pourquoi lui avait-il conseillé de venir le voir s'il savait qu'elle aurait de la difficulté à faire un pas sans se faire bousculer de la sorte? Essayant de dégager son bras de l'emprise que l'on des deux hommes portait à son bras droit, elle en profita pour faire comprendre à son ex-mari qu'il avait de la visite.

'''Mais...mais...voulez-vous bien me laisser tranquille à la fin. J'ai le droit de venir ici quand bon me semble. Cela ne vous regarde pas ce que je viens faire et qui je viens voir...on passera pour la discrétion dans vos bureaux messieurs. Si vous ne me lâchez pas je vais faire une plainte, vous allez voir...je suis assez puissante ici vous saurez!''

Voyant que les deux armoires à glace ne voulaient pas entendre raison, elle prit sa voix la plus forte pour faire comprendre à David qu'elle était là. '' Daviiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiid, viens ici tout de suite! Daviiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiid, on me maltraite...ce n'est pas une manière de me recevoir tu sauras...Daviiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiid''

Ravie de voir son ex se rendre jusqu'à elle, elle regarda les deux gardiens, de la tête aux pieds, attendant que l'un d'eux abandonne la prise qu'il avait toujours sur son bras.
'' Bon...vous avez enfin compris! Je suis une femme à qui on ne touche pas! Je sais que c'est difficile de rester sans rien faire devant autant de beauté, mais je suis désolée, je viens ici pour affaire. Remarquez que vous pouvez m 'attendre si vous avez l'intention de me donner rendez-vous, on pourra regarder cela plus tard.''

Aussitôt qu'elle eut terminée ce qu'elle avait à dire, David la fit entrer dans son bureau, en la sermonnant, comme à son habitude. '' Bien quoi? Le laissé passer, il est sûrement à la maison dans ma table de chevet pour que je ne puisse pas l'oublier si jamais j'ai des ennuis. C'est toi même qui m'avait dit de le mettre à un endroit sécuritaire. Si je le range dans mon sac à main, tu te rends compte de ce qui pourrait arriver, si un dangereux criminel venait à me le prendre? Tu me le reprocherais, ça c'est certain!''

Un peu gênée tout de même de la tournure des choses, elle regarda un instant par terre, avant de lui répondre. '' Non...je n'ai pas de nouveaux voisins...et il n'y a pas eut de rôdeur dans le jardin...tu ne penses tout de même pas que je serais venue te déranger pour si peu! Cela dit, je trouve que tu brûles tout de même un peu. '' Un grand sourie s'afficha sur son visage, alors qu'elle gardait toujours son air inquiet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I'm David Rossi
Admin- Graphiste
₪ La sagesse vient avec l'expérience ₪
.................................
Rapports écrits : 96
A rejoint Quantico le : 14/06/2011
Sur l'avatar : Joe Mantegna
Copyright avatar : Moi
Équipe n° : BAU 1

DOSSIER CONFIDENTIEL
Relations - Liens:
Emploi: Profiler, Superviseur
État civil: Divorcé (3 fois)

MessageSujet: Re: Un malheur ne vient jamais seul -> PV E. Richardson   Mer 27 Juil - 13:19

    Le laisser passer était dans sa table de chevet. Ah oui, là tout était clair, c'était tellement pratique pour entrer à la BAU de l'y laisser. Essayant de contenir son désarroi, il se laissa tomber sur son bureau, s'accotant sur ce dernier à l'aide de ses mains et gardant son équilibre avec ses pieds toujours au sol. Bref, il était à moitié assis sur la surface rigide.

    « Et tu te rends compte de ce qui pourrait arriver si un criminel entrait chez toi par effraction, trouvait le laisser passer dans ta table de chevet, décidait qu'il était temps d'avoir une chirurgie esthétique et de devenir insupportable? On aurait ton sosie en liberté. Franchement, un criminel préfèrerait de loin créer une fausse carte que voler la tienne, qui ne lui serait d'aucune utilité. Tu n'as accès à rien, mis à part à l'entrée principale, à mon bureau et celui de Hotch. »

    Comme cette femme pouvait être paranoïaque. À dire qu'il avait longtemps vécu avec elle, sans s'apercevoir de ce trouble, durant deux longues années. Comme quoi l'amour est aveugle. Il avait beau avec un diplôme de psychologie, un de criminologie, un autre de victimologie et travailler pour le FBI, il ne pouvait tout savoir, malheureusement. Exaspéré, Rossi écouta les propos de la jeune femme sans tiquer, bien que désespéré. Elle venait encore le déranger au travail pour une broutille, comme s'il avait du temps à perdre pour ce genre d'enquêtes inutiles. Il ne parla point lors des paroles d'Eva, pour ne pas l’effaroucher. On voyait bien, toute fois, dans le regard de l'agent, qu'il avait peine à l'écouter sans rire d'elle.

    « Bon bon bon dis-moi tout. Je brûle, mais je ne brûle pas. On t'a dévisagé? Tu sais je n'ai pas beaucoup de temps libre, alors plus vite tu me diras ce qui se passe et plus vite je pourrai régler ton problème. »

    .............. Si toute fois elle en avait un. Car oui, Dave était certain d'une chose: Son ex-femme venait encore le déranger à cause d'une peur sans fondements. On ne pouvait lui en vouloir, c'était naturel pour l'être humain de craindre pour sa vie. Mais craindre de simples petites choses de la vie? C'était assez pour vous la gâcher. Souvent, Dave se disait que le plus simple était encore de lui énoncer ses quatre vérités. Toute fois, même s'il espérait que ce petit stratagème puisse l'aider à combattre ses démons, il avait aussi peur d’empirer les choses et de la blesser. C'est pourquoi il jouait son jeu et ne disait généralement rien, ne laissant que transparaître ce qu'il pensait dans un regard révélateur. Regard qu'elle n'avait soit jamais compris, soit jamais voulu comprendre.

    « Tu sais qu'un jour où l'autre, il te faudra être capable de sortir sans craindre tous les passants. Oui, il y a des atrocités dans ce monde, mais il n'en est pas tout. Bon, dis-moi ce qui ne va pas et je t'aiderai. Ensuite, on évaluera tous deux pour voir si cela représente une menace sérieuse, et si je dois intervenir, ou bien si ce n'est que mauvaise interprétation du quotidien de quelqu'un, tu veux bien? »

    Il s'était adoucit et avait parlé d'un ton doux et se voulant rassurant. Il ne fallait pas l'effaroucher et la laisser paniquer. Si elle commençait à se complaindre dans ses délires au bureau, il y avait fort à parier pour que tout le monde l'entende. Il ne redoutait pas le fait que ses coéquipiers puissent émettre un jugement, mais que Strauss et Ambrose sachent que si elle avait accès au bâtiment, c'était pour venir déranger un profiler sur son lieu de travail... il ne donnait pas cher de la peau d'Eva.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I'm Eva Richardson
Fondatrice- animatrice
₪ La sécurité est illusion ₪
.................................
Rapports écrits : 142
A rejoint Quantico le : 14/06/2011
Sur l'avatar : Eva Longoria
Copyright avatar : Eva

MessageSujet: Re: Un malheur ne vient jamais seul -> PV E. Richardson   Mar 2 Aoû - 20:39

Ce que David pouvait être intolérable certaines fois. Il était vrai que le fait d'avoir laissé son laisser passer dans sa table de chevet n'était peut-être pas une idée des plus intelligentes qu'elle ait eu, mais il ne fallait tout de même pas exagérer. Assise sur la chaise qui se tenait devant le bureau de son ex conjoint, elle en profita pour se croiser la jambe tout en clignant plusieurs fois des paupières. Elle se savait en beauté en ce même jour, alors il pouvait très bien se moquer d'elle en insistant sur le fait qu'un voleur serait bien mal pris s'il lui venait en tête de changer son identité contre la sienne, mais peine perdue pour ce cher Rossi, parce qu'elle savait qu'il n'était pas sincère. Eva connaissait fort bien l'homme qui se trouvait devant elle, et elle savait qu'au fond de lui-même...elle y avait toujours une petite place. Oh, sûrement très petite, mais une place quand même. C'est donc avec un visage, tout au plus espiègle, qu'elle en vain à lui répondre sur ses allusions un peu loufoques.

'' Mais voyons donc...tu me prends pour qui voyons! Personne n'en viendrait à prendre mon identité et tu sais pourquoi? C'est assez facile à comprendre vois-tu. Tu imagines un voleur essayant d'avoir la même allure aussi gracieuse que peut être la mienne. Impossible voyons. Personne au monde ne pourrait parvenir à refaire un visage aussi splendide que le mien. Ce serait totalement impensable.''

Fouillant un instant dans son sac à main pour y sortir une cigarette avant de s’apercevoir qu'elle n'en avait pas, puisqu'elle ne fumait plus depuis au moins un mois, elle referma son sac bruyamment avant de porter un doigt dans sa bouche pour y ronger son ongle. Il fallait qu'elle trouve un moyen de calmer ses nerfs avant de perdre patience et surtout, de perdre conscience. Elle avait peur oui, elle se sentait en danger, et Eva avait devant elle la seule personne qui pouvait lui venir en aide. Ok...ce n'était pas évident de penser que seul son ex mari pouvait la sauver, mais vraiment, elle ne se voyait pourtant pas parler de ses craintes à n'importe qui.

'' Oui, tu brûles, tu as presque la réponse sur le bout de la langue. Ce n'est pas un voisin, mais presque, et on me surveille, j'en ai la conviction et même la preuve. Tu te demandes si je cours vraiment un danger, et si ce sont des menaces sérieuses? Et bien, oui...c'est très sérieux et j'ai bien peur que tu doives intervenir comme tu le dis si bien.''

Plaçant doucement la jupe de son tailleur sur la longueur de sa cuisse, elle commença son récit.

'' Tu vas voir que je ne suis pas une écervelée qui s'amuse à venir te déranger pour rien, tout et très suspect tu vas voir. Allez, je commence. Tu te souviens de Madame Rayan notre voisine, et bien...elle a engagée une femme de ménage. Et cette grosse dame, regarde un peu trop souvent en ma direction. La preuve...pas plus tard que ce matin, je l'ai surprise en train de regarder entre les planches de notre clôture, et elle me regardait prendre mes carottes. Tu ne trouves pas ça curieux toi? Mais surtout ne te fais pas d'idées sur moi, je ne suis pas folle. Je suis très bien capable de sortir seule sans avoir peur d'être attaquée, mais là c'est différent. Elle me surveille chez moi. Dis...tu ne pourrais pas venir enquêter sur elle mine de rien, toi et ton équipe? Je ferais des gâteaux pour vous remercier.''

Montrant ses jolies dents blanches, elle se montrait très anxieuse d'entendre sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I'm David Rossi
Admin- Graphiste
₪ La sagesse vient avec l'expérience ₪
.................................
Rapports écrits : 96
A rejoint Quantico le : 14/06/2011
Sur l'avatar : Joe Mantegna
Copyright avatar : Moi
Équipe n° : BAU 1

DOSSIER CONFIDENTIEL
Relations - Liens:
Emploi: Profiler, Superviseur
État civil: Divorcé (3 fois)

MessageSujet: Re: Un malheur ne vient jamais seul -> PV E. Richardson   Mar 16 Aoû - 17:05

    Sidéré comme les propos qu'Eva donnait sur son allure supposément parfaite, David retint un léger rire. Non pas qu'elle était déplaisante à la vue des hommes, au contraire. C'était son charme qui l'avait justement fait craquer et qui faisait tourner la tête à plusieurs hommes. Mais Rossi était bien placé pour savoir que l'être parfait n'était pas de ce monde.

    «Tu as raison, personne ne pourrait avoir la même allure que toi. Sauf peut-être en faisant appel à ton chirurgien. Combien t'a coûté ton nez déjà? »

    Oui bon, il fallait dire qu'il la connaissait depuis longtemps et était même marié avec elle lorsqu'elle avait décidé de faire appel à quelques petites chirurgies plastiques pour se faire refaire le nez, se faire retirer les cernes sous les yeux, puis modifier son genoux droit qui était moins droit que le gauche. Bref, c'était une beauté naturelle, mais qui avait quelques retouches. Mais c'était prévisible. La majorité des femmes faisant une fixation sur leur apparence et voulant à tout prix qu'on les complimente sur leur beauté ont déjà eut recours à quelques petites chirurgies esthétiques. David n'ajouta rien à ce propos, sachant que son ex-femme allait déjà mal prendre la remarque pourtant honnête. Il se contenta de la regarder fouiller dans son sac à main, sachant très bien qu'elle cherchait frénétiquement des cigarettes. Le fait qu'elle se contente de refermer son sac bruyamment donna la puce à l'oreille à Rossi. Elle avait arrêté de fumer, mais avait toujours envie de recommencer. Depuis quand avait-elle arrêté? Pas très longtemps vu son air désespéré. À contre coeur, le profiler essaya d'ensuite écouter le récit d'Eva sans la juger, bien que plus elle parlait, et plus il avait l'impression qu'elle devait aller voir un psychologue pour ne plus être aussi paranoïaque.

    « Elle te regardait cueillir tes carottes.... » Haussant un sourcil, David ne parla pas durant une bonne minute, ne sachant quoi dire à des preuves aussi grotesques.

    « Elle avait peut-être une envie folle de légumes, que sais-je? Mais ça ne justifie pas une enquête. Elle ne t'a fait aucune menace, n'est pas entrée chez toi par effraction, ne t'a malheureusement pas tué.. Sur quoi veux-tu qu'on enquête? Tu veux que je me pointe chez Madame Ryan, la salut et lui demande si sa femme de ménage a envie de voler tes carottes? Est-ce que tu es au courant qu'on traite les cas de crimes violents et hors du commun et qu'on ne met pas en prison les dames regardant le potager de quelqu'un? »

    Après une brève hésitation, il rajouta une simple petite phrase, sous un ton moins hostile.

    « Et puis c'est gentil pour les gâteaux..... mais disons que j'aime la vie et que je n'ai pas envie de me suicider dans les prochains jours. Disons simplement que tu vendais des pâtisseries et non des tableaux, tu aurais fait faillite depuis longtemps. »

    Et oui, David avait appris à être direct, quelques fois, lorsqu'il voulait se faire comprendre. Si Eva ratait une chose en cuisine, c'était bien les pâtisseries. Combien de soirs avait-il feint de se régaler en mangeant des cookies trop cuits et des muffins à l'eau? Trop souvent, hélas.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I'm Eva Richardson
Fondatrice- animatrice
₪ La sécurité est illusion ₪
.................................
Rapports écrits : 142
A rejoint Quantico le : 14/06/2011
Sur l'avatar : Eva Longoria
Copyright avatar : Eva

MessageSujet: Re: Un malheur ne vient jamais seul -> PV E. Richardson   Mar 23 Aoû - 19:55

'' Bla bla bla''

C'était ce qu'Eva avait de mieux à dire aux propos déplaisant de David. Bien sûr il était au courant des petites modifications esthétique qu'elle avait dût faire pour être parfaite, mais fallait-il qu'il en fasse mention ainsi? Au fond, n'importe qui aurait pût entrer dans ce bureau et entendre ces paroles. Avec un petit air boudeur, la splendide femme... oui oui, splendide, releva le menton comme pour lui démontrer qu'elle se foutait bien de ses dires. Bon, elle ne s'en foutait pas tant que cela, mais elle était cent fois mieux de ne pas en rajouter. Regardant derrière elle pour être certaine que la porte de la pièce était toujours fermée, elle répéta un peu plus convaincante que la première fois....

'' Bla bla bla''

Cependant, il fallait coûte que coûte qu'elle enchaîne avec quelques phrases pour ne pas avoir l'air de la personne qui ne savait plus quoi dire, comme si elle aurait pût être frustrée des remarques de son ex époux.

'' Tu sais fort bien que que ce que j'ai subi comme chirurgie était bien minime. Rien de tout cela n'était obligatoire, mais ce n'était qu'une question de beauté parfaite. Au fond...rien que de petites retouches que j’aurais très bien pût retoucher avec du maquillage.''

Espérant qu'il ne revienne pas sur ce sujet, Eva entama le reste de la discussion sur les soupçons qu'elle avait sur la gouvernante de sa voisine.


'' Tu es inconscient ou quoi? Tu sais que je pourrais me faire tuer par n'importe qui depuis que j'ai vécue avec toi? Tu n'étais pas tellement aimé par nos voisins tu sais! Non...c'est sûr, je n'en suis pas certaine non plus, mais personne n'aime avoir un profiler comme voisin. Du moins, personne ne peut aimer avoir l'impression qu'une personne de son voisinage puisse juger leurs moindres faits et gestes.''

Replaçant dans sa tête toute la discussion qu'elle venait d'avoir avec David, elle prit sur elle de ne pas crier quand son souvenir la ramena à ses mots...'' Elle ne t'as malheureusement pas tuée.'' S'efforçant de sourire pour ne pas montrer sa mauvaise humeur, elle croisa ses deux mains avant de reprendre la parole.

'' Tout ceci est très sérieux. Tu n'as tout de même pas envie de me retrouver raide morte au bon milieu de mon salon? Encore pire....dans ma baignoire? Et si elle s'attaquait à moi durant mon sommeil! Malheureusement je vis toute seule, et je n'ai pas d'homme avec les bras musclés pour me protéger. C'est pourquoi faute d'homme fort, je viens te demander ton aide.''

Un petit sourire sur les lèvres, tellement fière de ce qu'elle venait de placer comme propos, elle essaya de reprendre son air sérieux pour continuer son histoire.


'' J'espère que maintenant tu vois où je veux en venir, aide-moi je t'en supplie.''

Clignant de plus belle les paupières, la jolie brunette lui fit remarquer que la gouvernante de madame Ryan était assez spéciale.

'' Si tu voyais comment elle me regarde cette femme. Elle me réserve un chien de sa chienne comme le dit le dicton. En plus, je ne lui ai rien fait.''

Comme ce cher Rossi avait l'habitude de se moquer d'elle, il en profita pour la diminuer sur ses talents de cuisinière.

'' Encore bla bla bla, mon cher. Tu sauras que l'on engraisse pas les cochons à l'eau claire, c'est bien en mangeant de mes petites recettes que tu t'es fait ces petites bajoues. Puis, tout le monde aime les pâtisseries, au pire...je déposerai de la crème glacée sur la table question de masquer le goût. Alors, tu vois bien que je ne m'inquiète pas pour rien.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I'm David Rossi
Admin- Graphiste
₪ La sagesse vient avec l'expérience ₪
.................................
Rapports écrits : 96
A rejoint Quantico le : 14/06/2011
Sur l'avatar : Joe Mantegna
Copyright avatar : Moi
Équipe n° : BAU 1

DOSSIER CONFIDENTIEL
Relations - Liens:
Emploi: Profiler, Superviseur
État civil: Divorcé (3 fois)

MessageSujet: Re: Un malheur ne vient jamais seul -> PV E. Richardson   Sam 1 Oct - 15:50

    Eva avait un signe très distinctif lorsqu'elle ne savait pas quoi répondre. Elle utilisait une série d'onomatopées pour appuyer ses dires, comme si la logique le voulait. Aujourd'hui, elle avait décidé que le mot bla était l'heureux gagnant, puisqu'elle ne faisait que le répéter sans cesse. C'est pourquoi Rossi ferma les yeux un instant, puis inspira profondément pour se calmer. C'était l'une des raisons de leur séparation. Elle n'était pas supportable, parlait tout le temps et critiquait sans vergogne. David était le genre d'homme a aimer sa tranquillité et le confort du silence. C'est ce qu'il n'avait jamais eut en sa compagnie.

    « Ça aurait surtout été moins cher.. et en plus il a oublié de faire les fesses» ajouta t-il dans un rictus lorsqu'il l'entendit rétorquer qu'elle aurait put se passer de ses nombreuses chirurgies en cachant ses imperfections avec du maquillage. Une belle femme... n'était-ce pas une femme naturelle? Dure était de constater que la vie ne fonctionnait plus ainsi. Les jolies dames passaient sous le bistouri, les adolescents ne savaient plus écrire, les sites de réseaux sociaux étaient devenus les nouveaux DaVinci et Twilight était devenu un film culte. C'était le monde à l'envers. Sûrement était-il rendu trop vieux pour y voir une logique. La vie n'évoluait pas comme elle le devait, comme il l'aurait souhaité. Moins de crimes odieux? Il pouvait toujours rêver.

    « Je n'ai jamais discuter avec nos anciens voisins, il est donc normal que je n'ai jamais fraternisé avec eux. »

    Et elle recommençait. Comme s'il n'était pas au courant du fait que les gens n'aimaient pas le compagnie des profilers. Normal puisqu'ils pouvaient analyser le comportement de chacun. Personne n'aime qu'on fouille dans son linge sale.

    « La vraie force ne se trouve pas dans les muscles, sinon j'aurais fait de la musculation au lieu de perdre mon temps à étudier la police judiciaire. Je n'ai pas besoin d'être un soldat surentrainé pour savoir qu'il est inutile de t'inquiéter et d'en faire tout un plat. »

    Et non, David n'avait pas honte d'avoir pris un peu... oui UN PEU, de poids depuis toutes ces années et de vieillir. Il avait sonné la soixantaine depuis un petit bout de temps déjà et ne s'en sentait pas plus mal. Il se sentait en pleine forme et n'avait pas besoin de stéroïdes ou autre pour le savoir.

    « C'est grâce à plusieurs cours culinaires que je me suis fait ces petites bagoux, certaines pas avec tes recettes pour le moins douteuses. Arrêtes d'essayer de me soudoyer, veux-tu? Même si tu étais l'équivalent de Mère Teresa en matière de cuisine, cela ne changerait rien. Pas de petits plats pour mon équipe, tu m'as bien compris?»

    Non, il n'imaginait pas la tête de ses équipiers lorsqu'ils auraient le malheur de vouloir goûter aux pâtisseries de son ex-femme. Il avait surtout tendance à imaginer la tête d'Aaron qui était très expressif. Il avait beau ne pas souvent rire ou sourire, on voyait bien lorsqu'il était en colère ou lorsqu'il était dégoûter dans ses yeux. Surtout que feinter aimer ces... choses.... n'auraient pas été de tout repos.

    « Bon, on va faire un marché tous les deux. Si tu promets de me laisser tranquille ensuite, je suis disposé à regarder si elle a un dossier criminel ou de louches occupations. Si c'est le cas, j'irai la voir, mais il est hors de question de mêler le reste de l'équipe dans cette affaire, m'as-tu bien compris? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I'm Eva Richardson
Fondatrice- animatrice
₪ La sécurité est illusion ₪
.................................
Rapports écrits : 142
A rejoint Quantico le : 14/06/2011
Sur l'avatar : Eva Longoria
Copyright avatar : Eva

MessageSujet: Re: Un malheur ne vient jamais seul -> PV E. Richardson   Mer 12 Oct - 20:28

Comment ça ses fesses? Elle avait de superbes fesses. Eva avait toujours rétorquée qu'il était plus important d'avoir un beau postérieur plutôt que de gros seins, alors pour ce qui était de ses fesses et de ses seins elle était servit. Pourquoi fallait-il toujours qu'il trouve un mot à dire sur son physique, elle était pourtant le type ciblé pour devenir mannequin professionnelle. Il devait être jaloux, voilà tout. Ah...bien, tout en continuant ses paroles, Eva comprit pourquoi il s’accrochait tellement sur ce qu'elle avait l'air. Il n'avait pas aimé qu'elle lui fasse remarquer qu'il n'était pas gâté en muscles. Mais quoi! Elle ne pouvait quand même pas lui faire croire qu'il était Hulk, il y avait toujours des limites à ne pas dépasser.

'' Oui, je comprends bien que tu n'as jamais fraternisé avec nos plus proches voisins, mais avoues que tu n'as jamais été le genre à fraterniser avec n'importe qui d'ailleurs. J'aurais bien aimé avoir des amis qui seraient venu nous rendre visite une fois de temps en temps, mais non! Trop de travail...en retard au travail...tout pour le travail.''

Ce n'était pas la première fois qu'elle faisait allusion à son manque d'organisation dans sa vie. Oh, mais il savait très bien organiser son argent, ses contacts au travail, mais sa vie de famille c'était bien autre chose. Cependant, elle n'allait pas tout lui mettre sur le nez d'un seul coup, car sinon il ne voudrait plus qu'elle vienne lui faire de petites visites surprises à son bureau, et Eva savait bien qu'il adorait quand elle prenait l'initiative de venir le voir à son lieu de travail. Voulant tout de même se racheter sur ce qu'elle avait dit sur ses muscles, elle rajouta avec un petit sourire espiègle:

'' C'est vrai que tu n'as pas de muscles, mais au moins tu ne ressembles pas King Kong.'' Du moins, c'est ce qu'elle avait véritablement pensé en le disant, mais en y regardant de plus près, elle trouvait qu'il avait une ressemblance frappante avec la bête poilue.

Comme un avertissement, il lui fit comprendre qu'elle ne devait pas cuisiner pour son équipe. Il n'avait donc pas compris qu'elle aurait été chez la traiteur et qu'elle aurait fait croire qu'elle avait passé la journée dans sa cuisine à leur faire de succulents gâteaux. Ce n'était pas grave, ils ne mangeraient rien et elle en profiterait pour expliquer aux membres de sa fameuse équipe que tout était de sa faute si tout le monde avait une faim de loup. Il passerait pour un vieux grincheux marabout et elle, pour la gentille femme au foyer qui n'avait fait qu'écouter les ordres de son ex mari.

'' Ne t'en fais pas pour tes bajoues, au pire...on dirait seulement que tu as fait tes provisions pour l'hiver. Tu n'es pas le seul qui agis ainsi tu sais. Tous les gentils rongeurs le font, et il va de soit que nous ressemblons tous à des animaux alors toi, tu sais de quel sorte d'animal il s'agit. Mais surtout ne cherches pas à quel animal je peux ressembler, ma mère m'a toujours dit que j'étais un jolie petite biche.''

Pas certaine d'avoir très bien comprit David, Eva s'approcha sur le bord de sa chaise comme pour mieux l'écouter. Il lui expliqua qu'il allait fouiller dans la vie de la gouvernante en question, sans se retenir elle se leva d'un bond et lui sauta au cou.

'' Tu es un ange. C'est d'accord.. on ne dit rien à tes coéquipiers, mais je suis certaine que tu ne travailleras pas sur mon dossier pour rien, elle est vraiment louche cette femme.''

Retournant s'asseoir sur sa chaise, elle prit un stylo et un bloc note dans son sac à main, et se mit à écrire comme une secrétaire l'aurait fait.

'' Bon, elle s’appelle, je ne sais pas comment. Et elle travaille je ne sais pas depuis combien de temps chez la voisine et je ne lui ai jamais parlé. Je ne sais même pas si elle parle notre langue. Tu sais bien que nos voisins ont plusieurs langues à leur actif, alors ils ont très bien put aller la chercher dans les îles Mou-Mouk et je n'en serais même pas étonnée.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I'm Contenu sponsorisé
.................................

MessageSujet: Re: Un malheur ne vient jamais seul -> PV E. Richardson   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un malheur ne vient jamais seul -> PV E. Richardson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In your mind :: Bureaux-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit